mis à jour le  28/11/2020  06:05                                                                                                                                          
  

LE 8 DECEMBRE :

TOUS EN GREVE DANS L'ACTION ! 
 

 

Pour l’extension  des mesures du 

« Ségur » 

à tous les agents du Social et Médico-Social Publics et Privés

 
--------------------------------------------

Didier BIRIG, Secrétaire Fédéral  le 27/11/2020

---------------------------------

COMPTE RENDU C.H.S.C.T. DU 24 NOVEMBRE 2020

 

 

Point d’actualité sur la situation épidémique (COVID-19)

 

Une levée du confinement des patients de la MAS sera effective prochainement

 

Concernant l’unité Edelweiss, l’ensemble des patients a été diagnostiqué positif à la COVID-19 ainsi qu’une partie de l’équipe du service. Certains patients ont été mutés au sein de l’unité RETIS en lien avec des prises en charge spécifiques suite à leur contamination. Cela a permis aussi de soulager la charge de travail de l’unité Edelweiss qui est fortement impacté par les nombreux arrêts dans l’équipe soignante. 

Une note de service sera transmise individuellement à tous les membres du personnel. 

Le CHS va mettre à disposition un service de test pour les agents symptomatiques en collaboration avec les laboratoires CERBALLIANCE situés à Saint-Rémy et 

Sennecey-le-Grand.

 

la pédopsychiatrie Mâconnaise

Un terrain va être prochainement acheté. La pose de la première pierre est prévue pour 2022.

 

les problématiques de chauffage récurrents sur le site du CHS

Trois nouvelles chaudières ont été installées pour remplacer celles qui sont vétustes (une par secteur). Deux autres nouvelles chaudières sont prévues pour 2021 (dont une pour le secteur de Jade/Aigue-Marine/Edelweiss/PIJD)

 

Point sur les Kits anti-suicide

Actuellement le CHS dispose de 4 kits anti-suicide. Un de ces kits est dédié à l’espace détenu de l’unité Bengali.

L’utilisation de ces kits semble de plus en plus importantes dans les prises en charge des patients en Chambre de Soins Intensifs. Une réflexion sur le nombre de kits et sur les prescriptions médicales va être mise en place.

 

Utilisation du logiciel Cariatides en psychiatrie de liaison

A ce jour, dans les services d’urgences aucun accès au logiciel n’est possible (exception pour le CH William Morey). Il est vivement souhaité par les équipes de liaison ainsi que l’achat de matériel multimédia nécessaire.

 

Point sur les déplacements ponctuels des soignants entre les différentes unités du CHS

Ces derniers mois hors contexte crise sanitaire, il a été noté une augmentation des remplacements par des soignants affectés dans d’autres unités de soins (arrêt de travail, congés, …). Nous avons dénoncé ce fonctionnement qui s’est développé insidieusement ces dernières années. La DSI a reconnu avoir des difficultés pour recenser ces mouvements.  Il est primordial de faire remonter ces situations auprès de la DSI afin de pouvoir analyser les différentes problématiques.

 

Présentation UPSIDOM

L’activité à débuté début novembre 2020. A ce jour l’équipe comporte 3 postes infirmiers et sera complétée par un poste supplémentaire début d’année 2021. Un bilan de l’activité de l’unité UPSIDOM est prévue après 6 mois de fonctionnement.

 
----------------------------
----------------------------

Point sur l'assurance Chômage

26/11/2020

Nouvelle rubrique Vidéo dans le menu

---------------------------

POSTES VACANTS

au 27/11/2020

- 1 Infirmier - E.T.P. PHARe - Nuit

Topaze - UPEO

délai de rigueur : 15 décembre 2020

 

- 1 Infirmier - E.T.P. PHARe - Nuit

Colchique

délai de rigueur : 11 décembre 2020

 

- 1 Infirmier - E.T.P. PHARe

Colchique

délai de rigueur : 11 décembre 2020

 

-1 Cadre de Santé - E.T.P.  PHARe

MAS Cassiopée

délai de rigueur : 11 décembre 2020
-------------------------

Retraites : l’amendement malvenu du Sénat

 

Voilà qui aura du mal à mettre du baume au cœur des salariés dont beaucoup s’inquiètent pour leur emploi alors que l’épidémie sévit toujours et que la période de confinement conjugue chaque jour davantage d’incertitudes. Le 17 novembre, les sénateurs qui ont voté en première lecture le projet de loi de finances pour 2021 pour la Sécurité sociale et y ont ajouté des ingrédients. L’un d’eux fait d’ores et déjà parler de lui, en mal. Et pour cause. Par cet amendement adopté le 14 novembre, la Haute assemblée a remis sous le feu de l’actualité la réforme des retraites.

----------------------------------------

cliquez sur le lien ci-dessous pour imprimer

petition mas image.PNG (58,9 kB)

 

Communiqué FO:

Attention aux marchands de rêves !

 
 

Comme chacun le sait, Force Ouvrière, l’UNSA et la CFDT ont signé le protocole SEGUR, en juillet dernier pour une application sur les salaires dès septembre, l’on ne reviendra pas sur les avancées salariales obtenues jamais vues depuis 50 ans dans la Fonction Publique Hospitalière, ni sur les raisons qui ont porté ratification du protocole par les Organisations Syndicales. 

Toutefois, une signature n’est pas pour autant solde de tout compte, le combat continu et continuera toujours

Les ajustements urgents nécessaires pour rétablir une justice légitime vis-à-vis des fonctionnaires du médico-social et du social, non inclus dans le pilier sanitaire et EHPAD sont menés depuis le lundi 12 octobre au ministère avec les Organisations Syndicales signataires du protocole SEGUR qui ont immédiatement saisi le premier ministre à ce sujet. 

Nous sommes tous d’accord que ceci est aujourd’hui une priorité absolue car l’application actuelle laisse une injustice intolérable entre les fonctionnaires de la FPH et un clivage inique vis-à-vis de notre statut qui ne saurait supporter de telles différences.

Pour autant, il est hors de question de renier les avancées obtenues pour le sanitaire et les EHPAD. 

Il est clair que l’ajustement doit se faire par le haut.

Les syndicats non signataires se sont eux même exclus des négociations avant même leur aboutissement. 

Il est facile de demander toujours plus, évidemment. 

Il est facile de critiquer, rejeter voire insulter.

 En faisant cela, ces Organisations Syndicales se sont également exclues des travaux à venir sur la refonte des grilles de certains professionnels notamment soignants. 

Ce qui signifie qu’ils sont aussi absents des négociations concernant 

le médico-social « handicap » et le social.

Enfin, nous notons l’incohérence  à « rejeter » le SEGUR en le qualifiant de « Trahison » tout en se positionnant en défenseur des catégories professionnelles exclues du SEGUR !

------------------------------------------

 

 

UPSIDOM

 

POUR

 

Lors du dernier CTE du 15 septembre et du dernier CHSCT du 29 septembre, la totalité des représentants du personnel (CFDT, CGT et FO) a émis un avis favorable au projet UPSIDOM (à terme 5 infirmiers du CHS, basés aux urgences de Chalon, intervenant de manière intensive au domicile de patients en crise pendant quelques mois).

 
 

CONTRE

 

Cependant, ces mêmes représentants ont émis un avis défavorable unanime sur la création d’un horaire du samedi matin dans ce projet, puisque cet horaire ne respecte pas l’accord local RTT. Notre crainte est que cet horaire se généralise sur l’ensemble des unités extra-hospitalières enfants et adultes. Ce projet s’aligne sur l’emploi du temps médical, différent du nôtre. Par contre, nous avons proposé que, si le but est bien une meilleure offre de soins au public et une meilleure réponse aux besoins des patients, il évolue vers un fonctionnement 7 jours/7, tout comme dans les pavillons du CHS.

 

 

Projet du pôle PHARE

 

REFUS

 

L’ensemble unanime des représentants du personnel au CTE a refusé d’émettre un avis sur un projet présenté au pied-levé, sans document préalable : rien sur les unités concernées, les effectifs, les horaires, les affectations, les formations.

Ce projet comporte 7 « filières » (psychiatrie générale, réhabilitation, addictologie, anxio-dépressifs, handicap mental, gérontopsychiatrie et détenus), des « dispositifs coordonnés, d’appui et de réhabilitation » (UISAM, réseau psy, Vigilan’s et Samenta), et  l’UPEO.

 Il ne nous est pas possible de nous prononcer dans la précipitation sur des enjeux importants pour le personnel concerné, sans les consulter et en débattre.

 

cliquez sur le lien ci-dessous

www.cgos.info/3/kiosque-info/a-la-une/tirage-au-sort-60-ans--60-cadeaux,0.1921 

-----------------------------------------

 

SEGUR : COMMUNIQUE FORCE OUVRIERE

le 10 Septembre 2020

 

SEGUR : COMPTE RENDU DU 2ème COMITE

le 2 Septembre 2020

30 JUIN 2020 : MOBILISATION REUSSIE

 

 

Le SMIC

Depuis le 1er janvier 2020 10,15 euros l'heure,

soit 1539,42 euros brut par mois

pour 151,67 heures

( soit une revalorisation de seulement 1,2 % en 2020 )

 

Les Fonctionnaires

Minimum de traitement dans la fonction publique depuis le 1er février 2017

1447,98 euros brut par mois

( soit depuis 2017  = 0 % )
 

---------------

 

 

Le 6 juin 2019 à 13h45 a eu lieu un exercice de Procédure SOS.

 

 

-Le but était de tester la bonne exécution des consignes par le personnel du CHS.

-Des équipes d’observateurs composées de membres du CHSCT et d’agents des STT étaient placées sur tout le CHS.

-Un travail d’analyse est en cours pour une présentation 

au CHSCT  du 27 juin.

 
-------------------------------------


--------------------------------


CONTACTEZ-NOUS